À propos

Cette pla­te­forme est dédiée à tous ceux qui souffrent de la situa­tion de la psy­chia­trie actuelle en France, com­bat que nous pour­ront étendre, le temps venu, à d’autres pays fran­co­phones. Il s’a­gi­ra d’une palette d’ou­tils et de médias qui inter­ro­ge­ront la légi­ti­mi­té des pra­tiques car­cé­rales par­fois appli­quées au sein de nos ser­vices, l’ex­per­tise cli­nique ou thé­ra­pique qui réserve ses fruits et ses efforts à une élite de patients le mieux por­tant finan­ciè­re­ment par­fois, elle sera émaillée d’en­tre­tiens avec des scien­ti­fiques, du méde­cin-psy­chiatre au spé­cia­liste de l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle, tous concer­nés de près ou de loin par la san­té men­tale, son lien direct avec le corps et ses expé­riences, et enthou­sias­més par notre ini­tia­tive ou trou­vant dans le conte­nu dis­po­nible sur nos​blouses​.org une rela­tion avec leurs tra­vaux respectifs.


« Donnons aux choses l’im­por­tance qu’elles méritent

C’est à dire à peu près rien

Donnons aux êtres l’im­por­tance qu’ils méritent

C’est à dire à peu près tout

C’est dans l’à peu près qu’on se perd comme à la croisée

Que l’on se cho­si­fie, brillant automate

C’est dans l’à peu près qu’une chose s’a­nime en nous

Une résur­gence, la grume

D’un corps pri­mate dépas­sé par l’essence

Une âme, la brû­lée grande

L’équarissage qui fume, qui floute

Graisse et car­ti­lage, sang et os

Qui sable, qui verse la suée de l’écorce

Dans le presse-amande

D’un doute honorable »

Julie Ladret, avec son aimable autorisation.