#RestezChezVous,  Anonyme,  Audio,  Confinement,  Droits des Femmes,  Entretien,  Hospitalisation,  Sauvons nos enfants,  Témoignage

***, l’amie anonyme, qu’on reconnaît à son sourire, entretien audio

Émotive : joyeuse, en larme pour des crève-cœur de belle compassion, parfois dérisoires et légers, un tantinet capricieuse mais raisonnable quand on lui parle comme à l’adulte qu’elle est, chose bien oubliée ici, entreprenante en amitié (« Bonjour mon cœur ! » à tous les soignants !) et donc amoureuse de tout le monde, voilà *** !

Here she comes!

L’anonymat, mauvaise idée pour un ami gaffeur… « On r’commence ? »

Stanislas

https://www.instagram.com/p/B-vCecuARI5/?igshid=1u2ksgwk8v100

Pour celle qui penserait que je suis un violent et un tueur de femmes accompli, je vais préciser deux choses : Ophélie, puisque c'est comme ça que se prénomme mon amie anonyme, est atteinte de schizophrénie infantile, doublé, notamment, d'une tendance au délire et à la paranoïa extrême. Quand elle dit : « J'avais peur que tu me frappes ou que tu me tue. », elle répète une phrase ressassée mille fois dans le but d'obtenir protection et attention. Ophélie est adorable mise à part ce désagrément qu'elle peut s'inventer une vie ou pleurer et être en crise en permanence. Elle a par exemple prétendue qu'elle avait sauté du quatrième étage comme moi, juste dans le but que l'on soit « plus » amis, lorsque je lui ai demandé où étaient ses cicatrices après ses « treize opération », « Oh, elle on disparue avec le temps. Elle a aussi prétendu avoir été violée par un homme qui est passé ensuite par une maison d'arrêt, je l'ai soutenu durant toute cette période où j'étais le seul idiot à prendre un récit mensonger pour argent comptant. Les viols n'ont pas eu lieu, elle avait encore menti. Sa tendance à la victimisation est quotidiennement exacerbée. Elle est toujours excusée ici car on l'a connaît, mais des gens venant de l'extérieur peuvent être étonnés voire exaspérés par son comportement et ses dires. C'est une grande amie que je respecte à tous point de vue. J'adresse donc ce message à l'amour de ma vie qui est d'une nature très naïve et, semble-t-il, crédule et faisant de la supputation plutôt que de l'analyse et de l'interprétation d'une fille qu'elle ne connaît que très mal. Je sais que tout le service sera d'accord, pour moi ça n'est plus un problème, la bêtise en est un autre bien plus attérant. Voilà ce que c'est que de voir de mauvaises intentions partout, le début de la démence. — Stan
  1. amie-anonyme-patio-chaises-sur-l-herbe-07-03-2020-19h50 4:52
Partager
  • 7
    Shares
Invité anonyme

Quels qu'ils soient, les anonymes qui témoignent ou viennent soulever des questions quant à leurs pratiques en psychiatrie ou leur expérience de patient, seront libre de dire plus discrètement possible ce qui les expose, soit à des risques de sanctions professionnelles, soit à des représailles, soit à une hospitalisation plus contraignante et liberticide, soit à des menaces multiples ou isolées mais mettant leur dignité voire leur vie en jeu. Nous vous demandons de respecter ces contributeurs et contributrices pour le courage qu'ils ont à dénoncer ce qui doit l'être et à jeter une lumière utiles aux autres sur ce qui est généralement tu.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *