Nos Blouses ?

Nos Blouses et son site nosblouses.org seront la forge et l’oriflamme d’une activité fourmillante au cœur de la psychiatrie française et de ses enjeux. L’activité de cette Association, dont nous sommes les acoucheurs avec Marguerite Chossart et Noémie Mariani, se multipliera sur une multitude de débats et de mises en lien.

Aides-soignantes et aides-soignants, infirmières et infirmiers, cadres de santé, psychiatres, neuros-scientifiques, familles de malades, spécialistes de toutes engeances, volontaires, désespérés, solitaires ou personne à la compétence psychiatrique stupéfiante, public, comme les A.S.H., seront invités à se joindre à nous.

J’en serais le président, Marguerite Chossart la secrétaire, et Noémie Mariani la trésorière 1Nous recherchons activement une trésorière ou un trésorier, Mme Mariani n’ayant plus le temps de se proposer pour cette activité prenante.. Jusque-là, il nous revient de nous atteler aux prémices de cette aventure associative : en rédiger les statuts, lui trouver une adresse de domiciliation, créer une petite communauté de créateurs, ici aux unités Rosa Parks et Averroès, la faire connaître aux psychiatres qui nous soignent ici, garder nos proches au fait de mes ambitions destinées à améliorer la vie ici à Saint-Maurice, et tant que ce lien est encore possible.

Il fut un temps où la psychiatrie a eu son renouveau, c’est assez lointain maintenant, il faut le consentir ! Mais avec de vaillants entrepreneurs de la souffrance apaisée, ceux qui pansent, comme Jean Oury et son antipsychiatrie dont le logo cerne notre patio commun, notre bout de verdure et de soleil, marqué au Posca sur nos murs épais ici, et sur les solides colonnes de cet endroit ensoleillé en ce matin de renouveau pour moi et j’espère pour chacun gardant ou tombant la blouse, pour les familles et les neuro-scientifiques, pour les patients.

Nos blouses sont absentes, nos blouses sont blanches, nos blouses sont multicolores, nos blouses sont névrotiques, nos blouses sont psychotiques, nos blouses sont borderline, nos blouses n’ont pas de pays, nos blouses sont hésitantes, nos blouses sont très expertes.

Noémie, qui est une véritable passionnée d’histoire, l’étudiant à la Sorbonne, pourra probablement nous dire les injonctions du pouvoir, de l’histoire des lieux de privation de liberté, des rapports de force entre les différentes classes sociales qui s’affrontent ou s’allient pour le partage ou la prédation du soin de l’être de chair qui sera notre sujet d’étude ici, en partie insulté, peut-on dire, par les politiques actuelles mettant le monde de la santé en danger, même lorsqu’elle est dédiée à l’esprit, et surtout, car, si vous n’osiez pas vous l’avouer, la psy est le parent pauvre de la médecine hospitalière.

Les borderlines que nous sommes, les hypersensibles qui donneront vigueur et cadre à notre association, sont rétifs à l’idée de supporter les injustices, ils sont des récifs épidermiques endurcis mais disposés pour le meilleur à servir et informer par cette pratique d’entraide et de journalisme militant.

Stanislas Dejoie, président fondateur à venir.


Video ThumbnailNos Blouses et son site nosblouses.org seront la forge et l’oriflamme d’une activité fourmillante au cœur de la psychiatrie française et de ses enjeux. L’activité de cette Association, dont nous sommes les acoucheurs avec Marguerite Chossart et Noémie Mariani, se multipliera sur une multit
Travail de Gabrielle Cuq, avec son aimable autorisation. (Et avec tout plein d’extraits de chefs-d’œuvre du cinéma que l’on ne créditera pas.) Dédié à quelqu’une.