#RestezChezVous,  Anonyme,  Confinement,  Covid-19,  La vie en psy,  Nos soignants,  Témoignage

Témoignage anonyme d’un.e infirmi.è.er.e en structure psychiatrique pendant le Covid

Témoignage pour Monsieur D. 1Ça c’est moi ! 😀


Ce sont des panneaux publicitaires, des affiches chez les commerçants, nos écrans d’ordinateurs et de télévision qui transmettent les décisions gouvernementales. Elles prennent des mesures pour assurer la sécurité du plus grand nombre en réduisant la propagation d’un virus, le Covid-19. Différentes mises en application sont observées au niveau régional, national et international. En effet, en France, des agents de sécurité imposent aux clients de boutiques de produits de première nécessité de rentrer au compte-goutte. Chacun, à son souhait, porte gants, masques et casques de protection. C’est pour quand les casaques des Jockeys et les équipements de chirurgiens pour les civils ?


Néanmoins, compte tenu du caractère transmissible de la maladie, la notion de choix sur les mesures d’isolement n’est pas réellement envisageable. L’implication de la question du risque fait intervenir l’obligation. Les échanges intra-familiaux, dans le cadre professionnel et ou en autonomie, marquent les différences dans l’application des décisions. Ainsi, il est intéressant de se questionner sur l’interprétation et l’analyse des décisions gouvernementales par régions du monde.


Comme témoignage, que je veux anonyme dès à présent et pour le futur, je vous apporte des informations sur les soins infirmiers. Ils présentent une précaution inchangée pour celles et ceux qui ont bénéficié d’une formation de qualité aux âges les plus précoces et tout au long de leur carrière. La distinction due au Coronavirus correspond au port du masque chirurgical les premiers jours puis le FFP2. La durée d’efficacité des masques serait de 3h aujourd’hui. Les protocoles et le matériel utilisés sont multiples. Leur présence sur le site a une durée de vie plutôt courte. Des mises à jour sont fréquemment opérées. Par exemple, la présence du kit Covid 19 fut approximativement de deux jours.


La difficulté est rendue accrue du fait du manque de matériel, de temps et de l’utilisation des réserves. De ce fait, les habitudes qui font les soins de qualité pour la non-transmission du virus (transmissions d’informations, gants, lavage de mains, tri des déchets…) ne sont plus possibles. Ces contraintes ne sont ressenties que par les professionnels qui s’impliquent pleinement dans les soins de qualité.


En psychiatrie, des traitements égaux entre soignants et soignés sont attendus pour le port des masques. En revanche, les malades ne sont pas autonomes pour accéder à cette mesure barrière. Ce sont les soignants qui décident ou non de donner les masques. Les masques des patients ne sont pas tous les mêmes et tous ne les portent pas, ou pas bien, de la même manière. Une tracabilité des masques permet de connaître le temps de présence de chacun des membres du personnel (avec la date, le nom et l’heure d’arivée). Cet outil ne semble pas présent pour personnes hospitalisées.


Video ThumbnailTémoignage pour Monsieur D. Ce sont des panneaux publicitaires, des affiches chez les commerçants, nos écrans d'ordinateurs et de télévision qui transmettent les décisions gouvernementales. Elles prennent des mesures pour assurer la sécurité du plus grand nombre en réduisant la propagation d'un viru

Illustration choisie par le soignant (qui n’était pas au courant qu’ici on accompagne toujours nos textes de musique ou de clips vidéo). Plutôt bien vu, le parallèle est amusant !

Partager
  • 5
    Shares
Invité anonyme

Quels qu'ils soient, les anonymes qui témoignent ou viennent soulever des questions quant à leurs pratiques en psychiatrie ou leur expérience de patient, seront libre de dire plus discrètement possible ce qui les expose, soit à des risques de sanctions professionnelles, soit à des représailles, soit à une hospitalisation plus contraignante et liberticide, soit à des menaces multiples ou isolées mais mettant leur dignité voire leur vie en jeu. Nous vous demandons de respecter ces contributeurs et contributrices pour le courage qu'ils ont à dénoncer ce qui doit l'être et à jeter une lumière utiles aux autres sur ce qui est généralement tu.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *